Actualités

Les médias sont-ils libres?

"Les médias sont-ils libres ?", c’est la question à laquelle tenteront de répondre Jean-Jacques Jespers (ancien journaliste et professeur à l’ULB), Michel Collon (journaliste indépendant) et Thierry Fiorilli (éditorialiste-journaliste au quotidien “Le Soir”) au cours d'une conférence-débat ce 26 avril à l’Université Libre de Bruxelles. Plus d'infos

Qui est en ligne ?

Nous avons 3 invités en ligne

Rejoignez-nous

Rejoignez-nous sur FacebookSi vous voulez nous suivre sur Twitter

Statistiques

Membres : 144
Contenu : 1850
Liens internet : 3
Affiche le nombre de clics des articles : 2326575

Rédaction

. Se connecter
La création belge vue par les Belges PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Hélène Many   
Jeudi, 01 Avril 2010 13:00

Présenté comme un film extraordinaire par les grands quotidiens belges, "Mr Nobody", le dernier film du réalisateur belge Jaco Van Dormael ("Toto le héros", "Le Huitième jour"), s'est par contre fait malmener par la critique française. Les médias belges rechignent-ils à décrier les productions nationales ou "Mr Nobody" est-il un chef-d'oeuvre incompris?

Un film "pompeux", "confus", qui ressemble à un "catalogue d'images publicitaires" d'un "ennui incommensurable", tels étaient les qualificatifs que l'on pouvait lire dans la presse hexagonale lors de la sortie en salles du film "Mr Nobody" de Jaco Van Dormael. En Belgique, le son de cloche était tout-à-fait différent: "un scénario passionnant", "une oeuvre prodigieusement audacieuse", "Jaco Van Dormael place la barre très haut et étale la virtuosité formelle et narrative qu'on lui connaît". Seuls quelques-uns, comme Hugues Dayez, critique de cinéma à la RTBF, s'étaient aventurés à publier un avis négatif sur ce long métrage.

Pourquoi une telle divergence d'opinions? Probablement parce qu'il existe, dans notre pays, une certaine prédisposition des critiques à dire du bien des productions nationales."Les  critiques ont tendance à se transformer en assistants sociaux quand il s'agit de cinéma belge. Ils se disent qu'il n'a pas beaucoup de moyens et qu'il faut lui donner un petit coup de pouce", explique Hugues Dayez. Pour Fernand Denis, critique de cinéma à La Libre Belgique, c'est la proximité qui rend les choses compliquées."La Belgique est un petit pays donc on se croise souvent. Il arrive que  l'on fasse une critique négative d'un film et que l'on rencontre le réalisateur la semaine d'après au cours d'une conférence de presse. Je pense que cette situation peut en mettre certains mal à l'aise, commente-t-il. Le fait est que nous ne pouvons pas prendre en compte ce critère si nous voulons être honnêtes avec nos lecteurs", poursuit-il. 

La musique n'est pas épargnée

Le milieux musical est également touché par cette vague de bienveillance et ce, depuis  une dizaine d'années. A l'époque, la scène belge est surtout composée de groupes néerlandophones. C'est alors que naît le projet "Sacrés Belges", censé contribuer au développement de tout un secteur musical "jeune" en Wallonie et à Bruxelles. "La vague des Sacrés Belges a participé à la  mise en place d'une sorte de protectionnisme des productions nationales. Depuis lors, il est vrai que les médias francophones encouragent régulièrement les groupes belges, parfois avec une certaine exagération", estime Fabrice Delmeire, rédacteur en chef de la partie francophone du magazine musical Rif Raf. 

Si, de nos jours, cette attitude indulgente en faveur de la culture belge est monnaie courante, il reste cependant des critiques qui n'ont pas peur d'aller à contre-sens de la "pensée collective". En d'autres termes, des journalistes spécialisés qui ne font pas ce métier pour être aimés des distributeurs de films et des maisons de disques mais pour proposer un vrai travail critique à un public trop souvent considéré comme naïf.

 

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
Web Design by MangoGem A Division of U.E.G.U.E.G. .Valid XHTML and CSS.