Articles associés

Qui est en ligne ?

Nous avons 23 invités en ligne

Rejoignez-nous

Rejoignez-nous sur FacebookSi vous voulez nous suivre sur Twitter

Statistiques

Membres : 144
Contenu : 1850
Liens internet : 3
Affiche le nombre de clics des articles : 2360243

Rédaction

. Se connecter
"Une évolution philosophique" PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Gil Durand   
Jeudi, 12 Février 2009 22:18

Les nouveaux médias peuvent-ils sauver ou vont-ils tuer la presse ? La question est cruciale et suscite les plus vifs débats. Les rédactions sont face à un pari de taille: dompter ce nouvel outil, Internet.

Face aux nouveaux médias, chacun réagit à sa façon (lire ici et ici). Certains refusent de laisser le train partir sans eux. Ils tentent, avancent, essayent, reculent, tâtonnent. D'autres, plus prudents - ou timides - attendent et observent. Ils placent frileusement le doigt dans l'engrenage, avec réserve. Tous savent que l'avenir est là. La presse sera - notamment - sur le web ou ne sera plus.

Mais il ne suffit pas pour un quotidien de placer ses articles sur un site pour être sur le web. "Plus qu'une évolution technologique, c'est un changement philosophique, explique Damien Van Achter, spécialiste des nouveaux médias de la RTBF. Les rédactions vont devoir mettre les spécificités des nouveaux médias au service de leur audience." Parmi ses nouvelles spécificités, une notion fondamentale a changé : la place du public.

De lecteurs passifs, le public d'un journal devient aujourd'hui internautes participatifs. "Les journaux doivent ré-envisager leur relation avec leur public, continue Damien Van Achter. Une marque doit rassembler une communauté autour d'elle." Mais une communauté, cela ne se crée pas en quelques clics. La confiance entre un journal et sa communauté se construit petit à petit. Un projet à long terme qui n'est pas toujours conciable avec des impératifs immédiats."Il n'y a pas de droit inaliénable à faire du business avec l'information,  précise encore le spécialiste des nouveaux médias. Seuls ceux qui réussiront à se mettre à l'écoute des besoins, des envies des consommateurs tireront leur épingle du jeu."

Avec ce modèle de communauté web, une nouvelle donnée fait son apparition. La presse n'est plus en concurrence avec elle même, elle se retrouve sur le même terrain que les médias audiovisuels."Tout le monde est en concurrence, quel que soit le métier d'origine, le support d'origine, reconnait Damien Van Achter. Ca va demander à tous les médias encore plus d'inventivité, et c'est ça qui est intéressant." Les possibilités de communication n'ont jamais été aussi importantes. Reste à être pertinent et créatif. Mesdames et Messieurs les journalistes, nous avons hâte de vous lire...

 

Retrouvez quelques extraits de l'interview de Damien Van Achter :

 

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
Web Design by MangoGem A Division of U.E.G.U.E.G. .Valid XHTML and CSS.