Articles associés

Qui est en ligne ?

Nous avons 52 invités en ligne

Rejoignez-nous

Rejoignez-nous sur FacebookSi vous voulez nous suivre sur Twitter

Statistiques

Membres : 144
Contenu : 1850
Liens internet : 3
Affiche le nombre de clics des articles : 2362616

Rédaction

. Se connecter
Billet d'humeur : Les animaux sont sur la toile PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Leslie Berdelou   
Vendredi, 26 Novembre 2010 13:40

Réseaux sociaux et sites de rencontres pour animaux fleurissent sur le net. Les toutous, matous, et autre "ous", eux aussi, voient leur vie étaler sur la toile. Mais où va le monde ? Je me le demande ...

Internet et tout ce qui s'y trouve a envahi nos vies. Le web 2.0 nous a permis d’interagir, toujours plus, toujours mieux, les uns avec les autres. Notre narcissisme nous a poussé vers les réseaux sociaux, les sites où il est bon ton de raconter sa vie et de collectionner les amis. Nous sommes chaque jour, un peu plus à nous inscrire sur Myspace, Facebook et compagnie. Des embryons encore dans le ventre de leur mère aux vieillards, nous connaissons tous quelqu'un qui est sur Facebook, qui twitt, qui buzz ou même qui a testé le "cyber flirt". Et bien voilà que nos animaux s'y mettent aussi! Comment ? Par l'intermédiaire de leurs propriétaires pardi! Du moins je l'espère...

Voici la surprise que j'ai eu en "googlant", en toute innocence :+"réseaux sociaux" +animaux.  De nombreux internautes fans de leur toutou chéri ont créé des réseaux sociaux, voir des sites de rencontres pour leur compagnon de route. Mais les animaux ,qu’est ce qu’ils en ont à faire ?  Les animaux sont comme nous et peut-être même, plus intelligent, dirons certains. S’ils sont effectivement plus intelligents je doute fort que, eux, passeraient leur vie sur des réseaux sociaux tout en se révoltant quand leur vie privée n’est pas respectée. A n’en douter, si les animaux pouvaient parler se serait pour se moquer de ces pauvres humains pour lesquels raconter leur propre vie ne suffit plus.

Une mode venue d'ailleurs

D'où vient cette mode me direz-vous ? Des États-Unis, le pays de Paris Hilton et ses cinquante chiwawas customisés made in Vuitton. Je ne pense pas que ce soit être "l'ami des bêtes" que de les ridiculiser. Je vous propose de découvrir, en non exclusivité puisque l'animal a déjà plus de 450.000 fans, la page de Boo, un petit loulou de Poméranie. Je ne sais pas s'il faut en rire ou en pleurer. C'est vrai qu'il est mignon ce petit toutou mais "être mignon" et adulé sur facebook ne fait pas le bonheur.

Et la limite dans tout ça ?

Voila nous avons vu les animaux, et pourquoi pas des réseaux sociaux pour les plantes  maintenant ? Et bien en fait on n’en est pas loin. Il existe effectivement une plante qui a son compte Facebook ... Tels les humains lobotomisés que nous sommes devenus, cette plante ne peut pas survivre sans Facebook. Elle ne reçoit de l’eau qu’à chaque nouvel ami. Tout comme certains, elle est donc dépendante de cette vie virtuelle. Dans ce cas-ci il s'agit en fait d'une expérimentation. Ouf! On a craint le pire. Mais ça ne m'étonnerais pas si, un jour, un réseau social pour nos plantes, nos voitures, ou nos vieilles chaussettes, voient le jour.

Ou alors sommes déjà tous dans la matrice ? Tous des dossiers fichés et répertoriés dans un programme dont on a perdu le contrôle.

 

crédit photo: lepost.fr

 

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
Web Design by MangoGem A Division of U.E.G.U.E.G. .Valid XHTML and CSS.