Actualités

Les médias sont-ils libres?

"Les médias sont-ils libres ?", c’est la question à laquelle tenteront de répondre Jean-Jacques Jespers (ancien journaliste et professeur à l’ULB), Michel Collon (journaliste indépendant) et Thierry Fiorilli (éditorialiste-journaliste au quotidien “Le Soir”) au cours d'une conférence-débat ce 26 avril à l’Université Libre de Bruxelles. Plus d'infos

Articles associés

Qui est en ligne ?

Nous avons 53 invités en ligne

Rejoignez-nous

Rejoignez-nous sur FacebookSi vous voulez nous suivre sur Twitter

Statistiques

Membres : 144
Contenu : 1850
Liens internet : 3
Affiche le nombre de clics des articles : 2362619

Rédaction

. Se connecter
Aung San Suu Kyi veut utiliser Twitter et Facebook PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Bach Lien Vuong   
Lundi, 21 Février 2011 13:08

La célèbre opposante birmane Aung San Suu Kyi compte bientôt ouvrir des comptes sur les sites internet Facebook et Twitter comme des militants pro-démocratie en Egypte et en Tunisie. Ces deux réseaux sont devenus de plus en plus efficaces à appeler les forces vives dans le monde.

Trois mois après sa libération,  la "Dame" de Rangoun est désormais connectée à internet à son domicile. Après avoir passé la majeure partie des 20 dernières années en résidence surveillée, elle trouve finalement le moyen de communiquer.  

Elle doit payer un abonnement de plus de 1000 dollars pour avoir cette connexion d’internet qui  est fournie par une société contrôlée par le junte au pouvoir. Mais il faut patienter un peu avant qu’elle ne puisse accéder aux réseaux sociaux car le débit de la connexion est actuellement trop lent.  

"Nous avons demandé à avoir une meilleure liaison" et "dès que les conditions seront bonnes, je veux avoir Facebook et Twitter", a déclaré la lauréate du Prix Nobel de la paix  en 1991 dans une interview accordée au journal canadien The Globe and Mail.

Agé de 60 ans, Aung San Suu Kyi  est une figure importante de l'opposition non-violente à la dictature militaire de son pays.  Elle a émergé comme cheffe de file de l’opposition dans les manifestations de 1988 qui avaient été réprimées dans le sang et tué 3000 morts. Pendant 20 ans, elle n’a pu exercer son activité politique, étant placée en résidence surveillée par la junte militaire au pouvoir, mais bénéficie d'un important soutien international. Elle est libérée le 13 novembre 2010.

Idéal moyen pour appeler les forces vives

Une fois inscrite sur Facebook et Twitter, Aung San Suu Kyi pourra bientôt appeler plus de soutien de la communauté internationale à ses causes. Ces deux sites américains ont joué un rôle important dans l'organisation des récentes manifestations qui ont abouti au départ des présidents Ben Ali et Moubarak. En Iran également, les défenseurs des droits de l'homme utilisent ces réseaux sociaux afin de diffuser leurs messages hostiles à la République islamiste. Tout récemment, le dimanche 19 Février, la secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton a souligné la nécessité pour les Etats-Unis d'utiliser Twitter pour être en contact avec les jeunes dans les pays en proie à des troubles en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.

"Nous voulons utiliser les médias sociaux pour communiquer avec les millions de personnes qui les utilisent à travers le monde, pour qu'ils comprennent directement ce que sont nos politiques", a déclaré Hillary Clinton sur la chaîne ABC.

Quelques jours après avoir ouvert des comptes Twitter en persan et en arabe pour communiquer directement avec les habitants du Moyen-Orient, les Etats-Unis avaient annoncé cette semaine s'apprêter à lancer de nouveaux comptes en chinois, russe et hindi.




Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
Web Design by MangoGem A Division of U.E.G.U.E.G. .Valid XHTML and CSS.