( ! ) Warning: Invalid argument supplied for foreach() in /var/www/webjournal/modules/mod_banners/tmpl/default.php on line 9
Call Stack
#TimeMemoryFunctionLocation
10.0002122144{main}( )../index.php:0
20.119618152648JSite->render( )../index.php:79
30.119818152648JDocumentHTML->render( )../application.php:168
40.122018309560JDocumentHTML->_parseTemplate( )../html.php:249
50.253319581912JDocumentHTML->getBuffer( )../html.php:386
60.253419581912JDocumentRendererModules->render( )../html.php:190
70.253419581912JDocumentRendererModule->render( )../modules.php:41
80.253619582968JModuleHelper->renderModule( )../module.php:84
90.254919676128require( '/var/www/webjournal/modules/mod_banners/mod_banners.php' )../helper.php:173
100.256719854504require( '/var/www/webjournal/modules/mod_banners/tmpl/default.php' )../mod_banners.php:24

Qui est en ligne ?

Nous avons 22 invités en ligne

Rejoignez-nous

Rejoignez-nous sur FacebookSi vous voulez nous suivre sur Twitter

Statistiques

Membres : 144
Contenu : 1850
Liens internet : 3
Affiche le nombre de clics des articles : 2298542

Rédaction

. Se connecter
Google aide à la recherche des Japonais disparus PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Sophie Poisson   
Vendredi, 11 Mars 2011 17:10

A la suite du violent séisme qui a touché le Japon ce matin, Google met en place un service de recherche: Japan Service Finder. Une technique qui devrait permettre de retrouver plus rapidement les personnes disparues.

Les médias annoncent pour le moment 310 morts et 350 personnes disparues. Les réseaux téléphoniques étant fortement perturbés, la recherche des victimes se complexifie. Japan Service Finder permet donc d’utiliser la toile pour préciser la situation.

Le site internet disponible en japonais mais aussi en anglais répertorie actuellement plus de 7 200 individus. Un chiffre qui devrait augmenter au fil des heures. La base de donnée est accessible à tous les internautes aide à repérer une personne disparue ou un défunt.

Lorsque vous accédez au site, deux portes se présentent à vous : « I’m looking for someone » (« Je recherche quelqu’un ») et « I have information about someone » (« J’ai des informations à propos de quelqu’un »). Dans les deux cas, la première étape est de donner le nom de la personne. La description ou le portait ne suffisent pas.

Les informations ainsi récoltées sont gardées et utilisées jusqu’à ce que la situation japonaise se stabilise. Ensuite, le moteur de recherche certifie qu’il gardera ces données une année maximum. Il promet de les détruire une fois le délai dépassé.

Mais Google propose de mettre d’autres outils à la disposition de ce pays endommagé. Ainsi, Google Maps, Google Earth et Google Latitude devraient permettre de géo localiser plusieurs individus.

 

Crédit : fr.ubergizmo.com

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
Web Design by MangoGem A Division of U.E.G.U.E.G. .Valid XHTML and CSS.