Actualités

"Avorter à 20 ans. Décision intime"

Suite du cycle "Sex and the University", organisé par le centre de planning familial Aimer à l'ULB. Ce mardi 3 mai, c'est le droit à l'interruption volontaire de grossesse qui est mis en avant, avec la projection du film "If These Walls Could Talk" et les témoignages d'anciens et actuels médecins, accueillants et animateurs d'Aimer à l'ULB, pionnière dans la lutte pour le droit à l'avortement. L'événement aura lieu dans la Salle Dupréel. Plus d'infos.

Articles associés

Qui est en ligne ?

Nous avons 42 invités en ligne

Rejoignez-nous

Rejoignez-nous sur FacebookSi vous voulez nous suivre sur Twitter

Statistiques

Membres : 144
Contenu : 1850
Liens internet : 3
Affiche le nombre de clics des articles : 2362604

Rédaction

. Se connecter
Internet est une machine à espionner selon Assange PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Thomas De Brouckère   
Mercredi, 16 Mars 2011 13:30
Le fondateur du désormais célèbre Wikileaks, Julian Assange, déclare qu’internet est la plus efficace des machines à espionner. Il  estime également que c’est un obstacle à la liberté de parole.

Alors qu’il s’adressait à des étudiants à la prestigieuse université britannique de Cambridge, l’Australien Julian Assange a affirmé qu'Internet, en particulier le réseau social en ligne Facebook, fournissait aux gouvernements un moyen plus grand d'espionner les gens.

Il a notamment cité l’emploi de Facebook en Egypte il y a quelques années qui s'est mal terminé pour ses utilisateurs. “Il y a eu en fait, a expliqué Assange, une révolte sur Facebook au Caire, il y a trois ou quatre ans. Elle était très réduite, après cela Facebook a été utilisé pour arrêter les principaux utilisateurs qui ont ensuite étaient battus, interrogés et incarcérés”.


Il a ajouté que la montée en puissance de cette technologie était en train d'aider les régimes tyranniques. “Ce n'est pas une technologie qui favorise la liberté de parole, ce n'est pas une technologie qui favorise les droits de l'Homme”, a martelé Assange. C'est plutôt une technologie qui peut être utilisée pour instaurer un régime totalitaire d'espionnage, tel qu'on n'en a jamais vu”, a-t-il poursuivi. Cependant il a tout de même affirmé que son site Wikileaks avait grandement participé au déclenchement des révolutions arabes actuelles.

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
C-Moi  - Mais mais mais...   |78.29.233.xxx |2011-03-16 16:38:31
Il ressemble à Barney, sur cette photo !
Un anonyme qui est d'accord   |164.15.117.xxx |2011-03-17 17:20:57
Je suis d'accord.
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
Web Design by MangoGem A Division of U.E.G.U.E.G. .Valid XHTML and CSS.