Actualités

Les médias sont-ils libres?

"Les médias sont-ils libres ?", c’est la question à laquelle tenteront de répondre Jean-Jacques Jespers (ancien journaliste et professeur à l’ULB), Michel Collon (journaliste indépendant) et Thierry Fiorilli (éditorialiste-journaliste au quotidien “Le Soir”) au cours d'une conférence-débat ce 26 avril à l’Université Libre de Bruxelles. Plus d'infos

Qui est en ligne ?

Nous avons 21 invités en ligne

Rejoignez-nous

Rejoignez-nous sur FacebookSi vous voulez nous suivre sur Twitter

Statistiques

Membres : 144
Contenu : 1850
Liens internet : 3
Affiche le nombre de clics des articles : 2362584

Rédaction

. Se connecter
Billet d’humeur : des résidences moyenâgeuses ? PDF Imprimer Envoyer
Écrit par S.R   
Mercredi, 27 Avril 2011 12:22

Vivre en résidence universitaire, c’est comme faire un bond en arrière dans le temps… Bienvenue à l’époque « moyenâgeuse » où eau chaude et électricité représentent un luxe. Je me transformerai en un médiocre agent immobilier. Visitons pièce par pièce l’une des résidences universitaires de l’Université Libre de Bruxelles.

Ne révélons pas le lieu exact de la réalisation de cet état des lieux, loin de moi l’envie de me faire expulser de cette humble demeure, dans laquelle je réside actuellement. Vous imaginez bien, je devrais aller me laver à la piscine d’Ixelles… Réflexion faite, ça a certainement des avantages.

Nature du bien : Résidence Universitaire
Région : Bruxelles/ Prix : plus ou moins 250€, démocratique, avouons-le
Description : magnifique kot moderne, fonctionnel dans un splendide immeuble bourgeois luxueusement aménagé… quelle hypocrisie.
 
•    La Salle de bain : On dit souvent que les jeunes ne pratiquent pas assez de sport, hé bien je peux vous dire que de l’activité, j’en fais chaque jour et pas n’importe où… sous ma douche.  Un petit jogging sur place s’impose histoire de limiter les effets du froid. Si vous avez de la chance (ce n’est pas mon cas), vous aurez un soupçon d’eau chaude entre trois heures et six heures du matin. Si vous êtes organisé, votre réveil pour un petit « bain de minuit » vous règlerez !

    La Cuisine : ou comment profiter des joies de la vie en commun. Parlons chiffres : vingt-cinq, c’est le nombre de personnes habitant chaque étage. quatre, c’est le nombre de taques électriques disponibles. Neuf, c’est le nombre d’étages dans la résidence. 9 fois 25 personnes, soit 225 personnes pour 36 taques… Autant dire qu’il faut être au taquet ! Une pièce de six mètres carré, une feuille de papier aluminium en guise de vitre pour un four on ne peut plus « vintage ». De plus, à la manière dont Barbe Rousse cachait des cadavres féminins dans une pièce, l’Université dissimule une seconde cuisine dont nous n’avons pas la clé. La question « pourquoi ? » subsiste : le mystère reste entier.

•    La Chambre : Vous aimez la moquette bariolée ? C’est le moment de venir visiter ce kot, il est fait pour vous !  Un tapis hors norme, fait de dessins et d’auréoles aux formes diverses, crée une ambiance spéciale. Si vous vous ennuyez (et oui, pas de connexion internet, on y reviendra), vous pouvez essayer de deviner par quel moyen ces tâches sont apparues ou de quelle époque date le revêtement. Un véritable jeu de société à partager entre amis cokoteurs…

    Autres caractéristiques :  

-    Internet : Les résidences universitaires ont de l’avance sur tout le monde en matière de connexion. Mesdames et messieurs, le temps où internet représente un outil de travail fondamental est révolu. Internet dans sa chambre, c’est apparemment trop demandé. Si tu es courageux, tu sillonnes les moindres recoins de la pièce pour avoir la chance de capter le réseau de l’Université, quelques minutes avant de replonger dans l’ère ancienne.

-    Ascenseur : Il y a toujours ce moment dans un ascenseur où, « gêné » par les contacts humains proches, vous vous mettez à scruter les moindres détails de l’appareil… Sachez que nous savons absolument tout sur cet ascenseur. Datant de 1956, il est quelque peu rouillé par le temps… Parfois, même souvent, il se fait une petite folie en s’arrêtant à chaque étage proposant à ses participants une petite visite guidée. Quoi de mieux pour perdre du temps ?

-   Installations électriques : On comprend mieux l’argument de vente « charges comprises dans le prix », autant dire que l'installation électrique est inexistante. L’un des commandements du résident universitaire est : te sécher les cheveux, tu ne feras pas ! Correction : tu le feras mais dans le couloir sombre et glauque car l’installation électrique fragile de ta chambre ne le supportera pas. Du coup, les plombs sautent chez toi et chez tes voisins. Conclusion : pétage de plombs général.

En conclusion, la vie en résidence universitaire n’est pas tous les jours une partie de plaisir et pourtant ces dernières semblent attirer de plus en plus d’étudiants, certainement aussi pour ses très bons côtés comme la convivialité par exemple. Chaque année , un peu moins de 800 étudiants occupent l’ensemble des résidences de l’Université Libre de Bruxelles.
 
Photo : www.ulb.ac.be

 

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
ogon   |91.180.184.xxx |2011-04-27 17:26:31
on est fan !!! ingrid et ciara
Lo   |164.15.117.xxx |2011-04-27 20:51:09
Les kots de la résidence Lucia De brouckère ne connaissent pas ces
caractéristiques, tu devrais venir t'y essayer ;). Mais je sais que non loin
d'ici, ce que tu décris est très vrai! J'approuve ta description! Courage,
c'est bientôt la fin. Tu garderas de bons souvenirs de cette période!
Résident  - ...   |164.15.117.xxx |2011-04-28 00:17:01
Facile, de deviner l'endroit. La moquette n'est présente qu'aux courses
(Mandela). Pourquoi parler de "Vivre en résidence universitaire, c’est comme faire un bond en arrière dans le temps…"? Pourquoi
généraliser en ne décrivant que la vie aux courses? Les
autres résidences ne sont pas parfaites, mais il y a un monde de
différence avec Mandela.
Nelson  - la savane   |91.180.179.xxx |2011-05-08 12:39:37
Habiter un kot c'est l'école du "bordélisme", ton billet d'humeur
vaut le détour. Pauvre Mandela...
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
Web Design by MangoGem A Division of U.E.G.U.E.G. .Valid XHTML and CSS.