Actualités

"Avorter à 20 ans. Décision intime"

Suite du cycle "Sex and the University", organisé par le centre de planning familial Aimer à l'ULB. Ce mardi 3 mai, c'est le droit à l'interruption volontaire de grossesse qui est mis en avant, avec la projection du film "If These Walls Could Talk" et les témoignages d'anciens et actuels médecins, accueillants et animateurs d'Aimer à l'ULB, pionnière dans la lutte pour le droit à l'avortement. L'événement aura lieu dans la Salle Dupréel. Plus d'infos.

Qui est en ligne ?

Nous avons 69 invités en ligne

Rejoignez-nous

Rejoignez-nous sur FacebookSi vous voulez nous suivre sur Twitter

Statistiques

Membres : 144
Contenu : 1850
Liens internet : 3
Affiche le nombre de clics des articles : 2360084

Rédaction

. Se connecter
ULB : Panorama sur des parcours peu ordinaires. PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Adrien LELEU   
Vendredi, 29 Avril 2011 14:39

A partir de ce 28 avril et jusqu’au 16 juillet prochain, ULB Culture présente “Les voyageurs du savoir. Partir pour un diplôme” à la Salle Allende. Organisée dans le cadre du cycle “Histoire des Savoirs”, cette exposition itinérante met cette fois à l’honneur les étudiants étrangers. venus à l'ULB. Un tour d’horizon de ces parcours peu ordinaires qui vaut le détour !

Ce mercredi 27 avril 2011, avait lieu le vernissage de cette exposition en présence de plusieurs anciens étudiants étrangers. L’occasion pour eux de revenir dans cette Université qui les a accueillis à bras ouverts voici quelques années maintenant et de l’en remercier. Plusieurs d’entre eux font d’ailleurs partie des témoins dont le parcours d'hier à aujourd'hui est retracé à travers une scénographie sobre et claire, faite de photographies et de vidéos sur leur quotidien.

Pour Andréa Réa, Directeur du Groupe d’Etudes sur l’Ethnicité, le Racisme, les Migrations et l’Exclusion (GERME), “le but de cette exposition est de braquer les projecteurs sur ces étudiants étrangers finalement invisibles dans la Cité”. Or, depuis toujours, les Universités sont nées et se sont enrichies grâce aux échanges et à la mobilité des professeurs et des étudiants. Ceux-ci sont “des acteurs importants du développement, de par les liens tissés à travers le monde”, ajoute Andréa Réa.

Aujourd’hui, ils sont trois millions dans le monde à partir étudier, en autres, en Europe. Onze anciens et actuels étudiants ont accepté de raconter leur vécu : le déchirement lorsqu’ils ont quitté leur famille et leur pays d’origine, les difficultés pour s’installer en Belgique, la solitude du nouveau venu, les petits boulots pour subvenir à leurs besoins… Mais aussi l’espoir de retourner rapidement sur leurs terres natales pour y apporter leur savoir et transformer la société.

Il était important d’organiser cette exposition à l’ULB. Notre Université est une Université d’engagement, une véritable éponge qui absorbe le monde et s’enrichit de ces échanges”, souligne Ahmed Medhoune, Commissaire de l’exposition. Et de plaider “pour une plus grande liberté de bouger pour les professeurs, les chercheurs et les étudiants”. En attendant, à vous de bouger !

A.L.

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
Web Design by MangoGem A Division of U.E.G.U.E.G. .Valid XHTML and CSS.