Actualités

"Avorter à 20 ans. Décision intime"

Suite du cycle "Sex and the University", organisé par le centre de planning familial Aimer à l'ULB. Ce mardi 3 mai, c'est le droit à l'interruption volontaire de grossesse qui est mis en avant, avec la projection du film "If These Walls Could Talk" et les témoignages d'anciens et actuels médecins, accueillants et animateurs d'Aimer à l'ULB, pionnière dans la lutte pour le droit à l'avortement. L'événement aura lieu dans la Salle Dupréel. Plus d'infos.

Articles associés

Qui est en ligne ?

Nous avons 60 invités en ligne

Rejoignez-nous

Rejoignez-nous sur FacebookSi vous voulez nous suivre sur Twitter

Statistiques

Membres : 144
Contenu : 1850
Liens internet : 3
Affiche le nombre de clics des articles : 2361389

Rédaction

. Se connecter
Prêtres pédophiles, un cas de « panique morale » ? PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Livia Lumia   
Vendredi, 29 Avril 2011 14:41
Une amplification du phénomène des prêtres pédophilesMassimo Introvigne, un sociologue italien, dénonce les mécanismes pervers des médias dans leur traitement des affaires de pédophilie au sein de l’Eglise. Pour lui, il s’agit d’un exemple de « panique morale ».

Les scandales liés à des affaires de pédophilie dans le cadre d’une relation pastorale n’ont pas été sans conséquence sur l’image de l’Eglise catholique. Selon un sondage publié en janvier par les bureaux Ipsos et Think BBDO, en 2010, 8% des Belges faisaient encore confiance à l’Eglise catholique, contre 28% en 2009. D’après une dépêche AFP, en 2010, l’association des « Amis de la morale laïque », qui propose d’accompagner dans leurs démarches les personnes désireuses de se faire débaptiser, a enregistré 1.700 demandes, contre 360 en 2009 et 66 en 2008. Pour le sociologie italien Massimo Introvigne, l’Eglise catholique fait actuellement les frais d’un mécanisme de « panique morale » dans lequel les médias ont joué un rôle de premier plan.
 
Panique morale

Les médias à l'origine de la panique moraleLa « panique morale » est un terme inventé par Stanley Cohen en 1972 pour décrire la couverture médiatique des Mods and Rockers au Royaume-Uni dans les années 1960. Elle désigne une situation dans laquelle "une condition, un épisode, une personne ou un groupe de personnes se voit décrit comme une menace pour les valeurs et les intérêts d'une société"*, notamment par les médias. Dans un article paru dans l'Osservatore romano, Massimo Introvigne, sociologue et  délégué général du groupement catholique conservateur Alleanza Cattolica, identifie ce type de mécanisme dans le traitement médiatique des affaires de pédophilie au sein de l'Eglise, et dénonce la manipulation des chiffres et la création de pseudo-découvertes par les médias.

Des chiffres erronés

Le sociologue pointe, d’une part, les confusions et amalgames fréquents dans les chiffres et autres statistiques avancés par les médias. Une étude publiée en 2004 par le John Gay College of Criminal Justice (Université de New York City) rapporte que, de 1950 à 2002, 4.392 prêtres américains (sur les 109.694 prêtres recensés par les diocèses au cours de cette période) ont été accusés d'au moins un acte sexuel répréhensible perpétré sur un mineur de 18 ans, soit environ 4,5 % des prêtres américains. Pour Philip Jenkins, spécialiste de l'histoire des religions et auteur d'un livre intitulé "Pedophiles and Priest", ce chiffre surestime probablement la réalité. "Ce total englobe un grand nombre de cas basés sur des accusations faibles, déclare-t-il dans une interview accordée au journal Le Monde le 8 avril 2010. Pour une grande partie de ceux-ci, les charges ont été abandonnées." Toutefois, d'après cet expert, cette étude demeure la meilleure réalisée sur le sujet.
Le 10 avril 2010, cependant, dans un article du même quotidien, la journaliste Caroline Fourest fait état de chiffres très différents. Elle déclare: "La politique de silence est allée bien plus loin, comme le révèle le nombre de victimes de prêtres pédophiles signalées dans le monde entier. Dix mille victimes ne serait-ce qu'aux Etats-Unis. Cent mille, selon les associations des victimes." Sur son blog personnel, Laura Rizzerlo souligne à juste titre le caractère incorrect de ces chiffres, ainsi que l'absence de citation des sources par la journaliste. Comme l’affirme ce professeur de philosophie, "c'est un bon exemple d'un raisonnement qui, tout en se présentant comme logiquement correct, conclut cependant le faux".

Des affaires anciennes font la une des journauxDes pseudo-découvertes

Massimo Introvigne dénonce, d’autre part, la manière dont les médias présentent des faits anciens, datant parfois de plusieurs dizaines d'années, comme des faits nouveaux. "On présente à la une des journaux des évènements de 1980 comme s'ils s'étaient produits hier, avec des arguments spécieux, en concentrant les attaques sous la forme d'annonces quotidiennes de nouvelles 'découvertes'", précise le sociologue. La fausse "révélation" de l'affaire de l'archevêché de Munich constitue un exemple de ce procédé. Le 13 mars 2010, le quotidien munichois Süddeutsche Zeitung publie un article "choc" sur l'hébergement d'un prêtre soupçonné de pédophilie à l'archevêché de Munich en 1980. A cette époque, l'archevêché était dirigé par Joseph Ratzinger, l'actuel pape. Le "scoop" est immédiatement repris par la presse nationale et internationale. En réalité, il ne s'agit en rien d'une exclusivité. Massimo Introvigne l’affirme : "L'affaire est apparue en 1985 et a été jugée par un tribunal allemand en 1986, assurant, notamment, que la décision d'accueillir ce prêtre par l'archevêché n'a pas été prise par le cardinal Ratzinger, qui ne le connaissait même pas, ce qui n'est pas étrange dans un grand diocèse avec bureaucratie complexe."
Cette "pseudo-découverte" n'est pas un fait isolé. Elle s'inscrit dans un contexte médiatique où Eglise catholique, papauté et pédophilie sont au centre de l'attention, et où les vieux dossiers se succèdent dans les médias comme autant de nouvelles "révélations". Une semaine plus tôt, en effet, une autre "scandale" éclatait dans le journal allemand De Spiegel, immédiatement relayé par la presse du monde entier, mettant en cause le frère de Benoît XVI, Georg Ratzinger, directeur de l'internat de Ratisbonne dans les années 1980, époque à laquelle des actes de pédophilie ont été commis par un prêtre de l'établissement.

L'Appel à la vérité dénonce un acharnement médiatiqueUn Appel à la vérité

En réaction à cet acharnement médiatique, un Appel à la vérité a été lancé, à la fin du mois de mars 2010, par Frigide Bardot (humoriste), Natalia Trouiller (journaliste), Koz (avocat et blagueur) et François Miclo (philosophe). Ce document, signé par plusieurs milliers d'intellectuels, journalistes, artistes, personnalités de la société civile, chrétiens ou non chrétiens, dénoncent cet acharnement médiatique et exigent le rétablissement de la vérité sur les abus sexuels, sur Benoît XVI et sur l’Eglise catholique. "Tout en redisant notre horreur devant le crime de prêtres pédophiles et notre solidarité envers les victimes, nous appelons les médias à une éthique de responsabilité qui passerait par un traitement plus déontologique de ces affaires, dit l’appel. Les phénomènes d'emballement médiatiques ne sont pas réservés, et de loin, à l'Eglise; mais nous sommes fatigués et meurtris de cet emballement-là. Nous pensons à tant de prêtres qui portent avec courage, et parfois dans la solitude, le message du Christ. Nous sommes avec eux."
 

Livia LUMIA


Sources

*Stanley Cohen, Folk devils and moral panics : the creation of the Mods and Rockers, Routledge, 1972.

L’étude de Karen Terry et al., The Nature and Scope of the Problem of Sexual Abuse of Minors by Priests and Deacons

AFP, La confiance en l’Eglise atteint un nouveau seuil plancher

La Libre Belgique, Les débaptisations en forte hausse en Belgique

Libertépolitique.com, Attaques contre le pape : le décryptage du sociologue

Le Monde, Un petit nombre de prêtres concentre l’essentiel des accusations

Le Monde, Vous avez dit papophobie ?

Blog de Laura Rizzerio, « Tous les prêtres sont pédophiles », un syllogisme parfait ?

Süddeutsche Zeitung, Pädophiler Pfarrer in Ratzingers Bistum

De Spiegel, Missbrauchsvorwürfe gegen frühere Nonne

Arretsurimages.net, Un journal allemand révèle que le pape a « accueilli » un prêtre pédophile en 1980

Arretssurimage.net, Frère du pape et pédophilie (presse allemande et italienne)

Dieuetmoi.com, L’Appel à la vérité des intellectuels chrétiens


Crédits photo

Innocenceendanger.org

Causeur.fr

Arretsurimage.net

Koztoujours.fr

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
Web Design by MangoGem A Division of U.E.G.U.E.G. .Valid XHTML and CSS.