Actualités

Festival du Court Métrage Etudiant !
Ce samedi 30 avril aura lieu la quatrième édition du "Polycule". Ce Festival du Court Métrage Etudiant, organisé par le Cercle Polytechnique, permet chaque année à une trentaine de jeunes réalisateurs de projeter leurs oeuvres de fiction ou d'animation et d'être jugé par un jury de professionnels des arts de la scène et du cinéma. Cinq prix, allant de 100 à 600 €, récompenseront les plus talentueux. Ouverture des portes de la Salle Dupréel (Bâtiment S) dès 18 heures. Plus d'infos.

Articles associés

Qui est en ligne ?

Nous avons 23 invités en ligne

Rejoignez-nous

Rejoignez-nous sur FacebookSi vous voulez nous suivre sur Twitter

Statistiques

Membres : 144
Contenu : 1850
Liens internet : 3
Affiche le nombre de clics des articles : 2362585

Rédaction

. Se connecter
Un siècle de pédophilie dans les médias PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Olympe Andreux   
Samedi, 30 Avril 2011 05:03
Une DHCela fait maintenant une dizaine d’années que des affaires de pédophilie misent au premier plan par les médias perturbent l’Eglise catholique. Pourtant la médiatisation des abus sexuels est loin d’être récente. D’abord taboue, puis acceptée dans les années 1970, la pédophilie va connaître plusieurs mutations dans l’histoire des mœurs jusqu’à celle que l’on connaît aujourd'hui. Retour sur un siècle de pédophilie à travers les médias.
 
Le 6 janvier 1910, le Petit journal titrait « Petites filles martyres. Saint-Etienne. » Il s’agit là d’un exemple d’une histoire tragique où l’on raconte les atrocités de deux petites filles misent à mal. Le sadisme de tels actes est à l’époque seulement suggéré. La médiatisation d’abus sexuels étant quasiment inexistante. Puis vient le temps de la révolution sexuelle et mai 1968. Les pédophiles étaient alors pris par certains mouvements comme étant une minorité sexuelle devant être libérée, tout comme les homosexuels. Il se déploie dès lors une plaidoirie en faveur de la pédophilie.

Il faudra attendre les années 1990 pour que les médias commencent à briser la loi du silence. Au printemps 1995 dans l’émission Bas les masques, Mireille Dumas consacre une émission sur l’enfance maltraitée. En France, c’est à partir de cette date que les médias vont commencer à dénoncer l’exploitation sexuelle des enfants.

Depuis la fin du XXème siècle, l’Eglise catholique a fait face à plusieurs affaires d’abus sexuels sur des mineurs. Bien rares sont les fois où les accusés sont jugés, les affaires étant bien souvent étouffées par la hiérarchie ecclésiastique. Il va falloir attendre 1993 aux Etats-Unis pour assister au premier procès très médiatique du prêtre Edward Pipala condamné pour viol sur une dizaine de garçons mineurs. Cette médiatisation va permettre aux victimes de prendre la parole, ce qui va susciter l’émoi et l’indignation dans le public.
   
En 1995, c’est en Allemagne que le cardinal Hans Hermann Groër, alors archevêque de Vienne est publiquement accusé d’abus sexuels sur deux anciens élèves. C’est seulement après trois années de polémique intensive que le cardinal Groër renonce à ses fonctions.
Durant la même année, Jean-Paul II crée une commission  d’étude pour améliorer les procédures de jugements canoniques pour les affaires d’abus. Depuis, Benoît XVI a également encouragé une politique de « tolérance zéro », ce qui a favorisé la prise de parole de victimes, ou encore de repentis.
 
Benoît XVI
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
En France, dans les années 2000, une dizaine de religieux ont été accusés d’abus sur des mineurs. Les révélations s’enchainent et l’Eglise catholique fait régulièrement la Une des journaux.  Ces résultats sont principalement le fruit du travail fournit par les diverses associations de victimes. Cependant, ce n’est pas l’avis de tous. En mars 2010, le journal La Croix met toutefois en garde contre une théorie du complot qui expliquerait que tant d'affaires sortent aujourd'hui dans la presse : « ces révélations sont l’aboutissement du travail mené depuis plusieurs années par les associations de victimes auprès de la justice de leurs pays. » Un mois plus tôt, les révélations des affaires ayant eu lieu en Irlande,  en Allemagne et et dans le reste de l'Europe font l'objet de nombreux articles dans la presse. Des compte-rendus médiatiques sont parfois remis en cause pour leurs non objectivités.


Aux États-Unis, certaines personnes se sont fait entendre pour critiquer la focalisation presque exclusive des médias sur les affaires d'abus commis par des membres du clergé, plutôt que sur ceux commis dans des institutions publiques comme les écoles. Le journaliste Tom Hoopes a noté que, dans le premier semestre 2002, les 61 plus grands journaux californiens avaient consacré près de 2000 articles aux cas d'abus sexuels commis au sein l'Église. Dans le même temps, ces journaux ont écrit quatre articles sur des cas pourtant bien plus nombreux d'abus sexuels dans les écoles. De même, le professeur Philip Jenkins de l'Université de Pennsylvanie dénonce un grand biais médiatique au détriment de l'Église catholique, par comparaison avec d'autres religions. Pour lui, la couverture médiatique de ces affaires a montré « une violente résurgence de la rhétorique anti-catholique »
 
dessin
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Qu’il s’agisse d’un professeur, d’un prêtre, ou encore d’un réalisateur, la profession importe peu quant à la gravité des faits. Les médias ont d’abord passé sous silence ces abus, avant de les accepter, et ensuite de les condamner. Tout est une question d’époque et de mœurs. Les médias ont suivi la tendance jusqu’à susciter de vives émotions au sein de l’audience car c’est ce que le public attendait. Mais qu’en sera-t-il dans 50 ans ?
 
 
Sources :
 
- France Soir, Pédophilie dans l'Eglise - "Certains médias ont été plus indulgents avec Polanski et avec Frédéric Mitterand".
-http://www.histoiredesmedias.com, Un siècle de pédophile dans la presse (1880- 2000) : accusation, plaidoirie, accusation.
- La Libre Belgique, Le couple "justice-médias" a mûri favorablement.
- La Croix, Les scandales de pédophilie secouent l'Eglise catholique.
 
Crédits photo :
 
Barrigue
La Dernière Heure
Belga
Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
Web Design by MangoGem A Division of U.E.G.U.E.G. .Valid XHTML and CSS.