Actualités

Les médias sont-ils libres?

"Les médias sont-ils libres ?", c’est la question à laquelle tenteront de répondre Jean-Jacques Jespers (ancien journaliste et professeur à l’ULB), Michel Collon (journaliste indépendant) et Thierry Fiorilli (éditorialiste-journaliste au quotidien “Le Soir”) au cours d'une conférence-débat ce 26 avril à l’Université Libre de Bruxelles. Plus d'infos

Qui est en ligne ?

Nous avons 69 invités en ligne

Rejoignez-nous

Rejoignez-nous sur FacebookSi vous voulez nous suivre sur Twitter

Statistiques

Membres : 144
Contenu : 1850
Liens internet : 3
Affiche le nombre de clics des articles : 2362644

Rédaction

. Se connecter
Twitter, de plus en plus utilisé par les politiques américains PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Antoine Collard   
Lundi, 02 Mars 2009 17:05

Depuis leurs réunions et même durant les séances de la Chambre, les politiques américains "twittent" de plus en plus pour communiquer avec leurs électeurs. Le site de microblogging Twitter permet aux politiciens de décrire ce qu'ils sont en train de faire. Ce phénomène arrive-t-il en Belgique?

Créé en 2006, le site Twitter compte aujourd'hui plus de 6 millions d'utilisateurs. Parmi eux, on trouve un nombre croissant de politiques, intéressés par ce nouveau moyen de communication leur conférant une image d'hommes et de femmes modernes. Aux Etats-Unis, les politiques "twittent" de plus en plus en plein travail, publiant notamment ce qu'ils font lors des séances du parlement ou du sénat. Doit-on s'attendre à voir un tel phénomène apparaitre chez nous?

"En Belgique, on est encore très loin de là. Les hommes politiques découvrent progressivement Twitter, mais ils l'utilisent très peu pour l'instant", explique Mateusz Kukulka, spécialiste de la blogosphère. Celui-ci pointe tout de même du doigt quelques exemples cocasses "mais qui restent sporadiques. On a notamment le cas du conseil communal de la Ville de Bruxelles où les conseillers communaux Geoffroy Commans (MR) et Catherine Lemaitre (Ecolo) se sont récemment mis à Twitter!".

On remarque également que des grands noms de la politique belge commencent à pointer leur nez sur le site. André Antoine annonçait par exemple il y a quelques jours aux internautes qui le suivent sur Twitter, qu'il serait "au bal d'Anne Delvaux ce soir". Elio Di Rupo se contentait  lui, plus sobrement, d'un  "au bureau de parti" ce lundi. On est encore à mille lieux des scoops récoltés par les utilisateurs américains de Twitter... 

A lire aussi :

Panorama des sites de réseaux sociaux sur Internet

Facebook : nouveau gadget des politiques

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
Web Design by MangoGem A Division of U.E.G.U.E.G. .Valid XHTML and CSS.