Actualités

Festival du Court Métrage Etudiant !
Ce samedi 30 avril aura lieu la quatrième édition du "Polycule". Ce Festival du Court Métrage Etudiant, organisé par le Cercle Polytechnique, permet chaque année à une trentaine de jeunes réalisateurs de projeter leurs oeuvres de fiction ou d'animation et d'être jugé par un jury de professionnels des arts de la scène et du cinéma. Cinq prix, allant de 100 à 600 €, récompenseront les plus talentueux. Ouverture des portes de la Salle Dupréel (Bâtiment S) dès 18 heures. Plus d'infos.

Qui est en ligne ?

Nous avons 32 invités en ligne

Rejoignez-nous

Rejoignez-nous sur FacebookSi vous voulez nous suivre sur Twitter

Statistiques

Membres : 144
Contenu : 1850
Liens internet : 3
Affiche le nombre de clics des articles : 2360252

Rédaction

. Se connecter
"La Führer de vivre", Degrelle revisité par Philippe Dutilleul PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Antoine Collard   
Jeudi, 05 Mars 2009 17:44

Ce jeudi 5 mars, la RTBF diffuse un documentaire exclusif sur Léon Degrelle. Philippe Dutilleul propose 1h40 de témoignages et d’images d’archive, pour revenir sur la vie de ce personnage noir de l’histoire de notre pays, peu abordée par les médias jusqu’aujourd’hui.


Philippe Dutilleul, père du très chahuté « Bye-Bye Belgium » n’est décidément pas adepte des sujets qui passent inaperçus. Cette fois-ci, le journaliste s’attaque à une page sombre de l’histoire de la Belgique. En traitant de Léon Degrelle, personnage emblématique de la collaboration belge durant la seconde guerre mondiale, Philippe Dutilleul voulait faire la lumière « sur un sujet sous-traité médiatiquement et historiquement. Jusqu’à aujourd’hui, on s’était surtout concentré sur la période de l’avant-guerre et de l’occupation. Ici, j’ai voulu parler de l’ensemble de la vie et de la personnalité de Degrelle. Pour les gens d’un milieu catholique comme moi, ce fervent croyant était toujours resté un personnage à la fois démoniaque et mystérieux. »


Et pour faire sauter ce « tabou belge », Philippe Dutilleul a choisi de plonger dans la psychologie du personnage. Il a réalisé un document qui combine images d’archives et témoignages inédits de proches du leader rexiste. Le téléspectateur pourra ainsi découvrir des témoignages de deux des filles de Degrelle. Philippe Dutilleul avoue qu’il a « eu beaucoup de mal à rentrer dans un milieu dont il ne partage pas l’idéologie ». De manière générale, qu’ils soient en accord ou non avec les idées de Degrelle, les proches que Dutilleul a contactés « ont été extrêmement durs à convaincre, preuve qu’il s’agit encore d’un vrai tabou. » Au final, le journaliste s’est quand même retrouvé avec des centaines d’heures d’interviews, qu’il a choisi d’assembler sans aucun commentaire.


Travaillant dans la veine des émissions « Strip-tease » et « Tout ça », Philippe Dutilleul estime en effet que, « lorsque les images sont bien choisies et qu’elles ne sont pas contraires à la réalité, il n’est pas nécessaire pour le journaliste de s’immiscer avec un commentaire. Je pense que les gens sont suffisamment intelligents pour se faire une opinion avec tous les éléments qu’on leur montre » explique-t-il. La clé du travail journalistique réside donc ici dans le montage des images. « Six mois furent nécessaires pour monter la version finale du documentaire ». Le journaliste admet d’ailleurs qu’il s’agit là du « travail le plus difficile qu’il ait jamais réalisé. »


La diffusion de ce sujet très sensible sera suivie d’un débat mené par Nathalie Maleux, journaliste à la RTBF. De nombreux invités seront présents. Parmi eux: Philippe Dutilleul, Korentin Falc'hun, l'historien français qui a supervisé le documentaire, Manuel Abramowicz, auteur de Degrelle et ses disciples, etc.

 

"Léon Degrelle ou la Fürher de vivre", ce jeudi 5 mars à 20h20 sur la Une.

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Gérémie  - pas beaucoup de livres sur le sujet.   |80.201.131.xxx |2009-03-11 16:07:49
en ce moment, peu de livres sont disponibles sur le sujet.

Deux sont en
préparation.
Deux rééditions de livres anciens sont disponibles.
Il y en a
un récent paru à Paris :

Léon Degrelle et la presse rexiste de Lionel
Baland aux Editions Deterna.
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
Web Design by MangoGem A Division of U.E.G.U.E.G. .Valid XHTML and CSS.