Articles associés

Qui est en ligne ?

Nous avons 41 invités en ligne

Rejoignez-nous

Rejoignez-nous sur FacebookSi vous voulez nous suivre sur Twitter

Statistiques

Membres : 144
Contenu : 1850
Liens internet : 3
Affiche le nombre de clics des articles : 2360261

Rédaction

. Se connecter
Portrait : Jean-Claude Defossé, le briscard de l’information PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Nadia Nahjari   
Dimanche, 08 Mars 2009 18:44

 

 

J-C Defossé - source: www.medium4you.beSa conviction en l’importance du journalisme d’investigation dans la démocratie l’amène à mettre le nez là où cela dérange. Depuis vingt ans, Jean-Claude Defossé dévoile en se mettant en scène, sur un ton incisif et ironique. Un style et une pratique qu’il n’est pas prêt d’abandonner.

 

 

 

 

 

 

La venue de Jean-Claude Defossé en images

 

Ecoutez l'interview:

Jean-Claude Defossé nous parle du succès de Questions à la une, et nous offre une leçon de journalisme d'investigation :

 

En janvier 2006, Questions à la une dénonçait des combats à seins nus organisés par les époux Vieujean-Goffin. Le couple, qui s’estimait médiatiquement « lynché », a intenté un procès à la chaîne publique. Condamnée par le tribunal civil de Namur, la RTBF est aujourd’hui en appel.

Jean-Claude Defossé revient sur cette affaire, et la commente:

 

 

« Je ne suis pas un cadeau! » A peine avez-vous rencontré Jean-Claude Defossé, journaliste et présentateur de Questions à la une, que celui-ci fixe immédiatement le cadre de l’entretien qui l’attend. A l’image de l’émission qu’il anime depuis 2005, l’homme désarçonne par son franc-parler. Appréciée ou non, cette caractéristique vaut à “Monsieur Questions à la une” d’être le champion d’audience de la RTBF.

Elégant, charismatique et très enjoué, Jean-Claude Defossé est le centre de toutes les attentions lorsqu’il se trouve face à une assistance. « Je m’ennuie très vite en réunion lorsque ce n’est pas moi qui parle, indique-t-il en riant. Sinon je me plais à faire des caricatures. » Puisque l’occasion lui est donnée d’échanger des idées, il se dévoile sans tabou, et y prend du plaisir en amusant son public. Pour autant que cela se fasse rapidement, et avec un café.

Une esthétique de l'investigation

L’homme aux quarante ans ans d’expérience à la RTBF, qui incarne à lui seul le journalisme d’investigation belge, ne se destinait pourtant pas à jouer ce rôle. C’est d’abord le monde de l’art qui avait toutes ses faveurs. Après des études de peinture menées à l’Académie royale des Beaux-Arts de Bruxelles, Jean-Claude Defossé a enseigné l’art plastique durant une dizaine d’année, avant de passer l’examen de la chaîne du service public - son frère Josy Dubié y travaillant déjà, il prendra le nom de sa mère, Defossé. Sa formation artistique laissera d’ailleurs des marques. « Je suis un visuel, s’exclame-t-il dans un grand geste. Pour un sujet, je vois tout ce qu’il faut filmer. J’ai une plume de plomb mais j’écris en images.»

Autre particularité conservée de sa formation: la mise en scène. Jean-Claude Defossé n’a jamais hésité à appliquer cet artifice dans tous les magazines d’investigation ( Les grands travaux inutiles, Les pieds dans le plat, ...) qu’il nourrit et/ou anime depuis près de vingt ans. Aussi, si cela a valu à Questions à la une d’être souvent qualifié de “journalisme spectacle”, l’émission parvient pourtant à attirer un « large spectre de public (sic) » devant son petit écran les mercredis soirs. « Le but de “Questions à la une” est de prendre le téléspectateur par la main et lui montrer l’enquête menée, insiste Jean-Claude Defossé. J’aime y apporter une mise en scène attrayante. Mais faire le clown ne se justifie que si je veux faire passer un message béton qui a le mérite d’être diffusé. » Un message qui peut parfois parvenir à modifier certaines lois du pays, telle celle portant sur les comptes dormants en banque.

Adepte de la vérité qui dérange

C’est que Monsieur Defossé a le propos pertinent et qui dérange... beaucoup. Maître dans l’art d’éclairer là où c’est opaque et racler ce qui est caché, les sujets du journaliste attirent souvent les foudres du politique, de certains représentants du conseil d’administration de la chaîne, ou encore de l’Eglise. « L’émission est l’engrais de la démocratie. Je suis persuadé que le journalisme participe de son fonctionnement. » Il poursuit: « Dans le journalisme, il faut accepter de se faire des ennemis. Et je ne suis pas là pour plaire! », résume-t-il en nettoyant une tache de café sur la table. Car M. Defossé est également “maniaque”.

Bien que le personnage a atteint l’âge de la retraite en 2006, il continue à assurer la présentation de l’émission. C’est ainsi à une équipe de “jeunes loups du journalisme” qu’il a confié la réalisation des enquêtes, tandis que lui s’amuse encore à y mettre son grain de sel. « Mon rêve est de mourir d’une crise cardiaque », plaisante-t-il. Ce “vieux briscard de l’information”, comme il aime à se qualifier, n’envisage donc d’arrêter d'éclairer que quand cela lui sera imposé.

 

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
chomeur   |81.246.228.xxx |2009-03-26 14:40:46
"Adepte de la vérité qui dérange"...peut-être. Mais "adepte de
la déontologie qui dérange"...sans aucun doute, NON!
cdeuxc   |81.241.109.xxx |2009-04-27 12:08:11
Belle objectivité! Dommage qu'il "oublie" de dire qu'une autre
inculpation, qui concerne de ses proches, a été prononcée dans le cadre de
cette affaire.Bien sûr toujours avfec la présomption d'innocence.
Pinailleur  - ah l'orthograf...   |109.88.3.xxx |2010-12-12 16:26:51
Chouette article mais petite remarque orthographique de plus en plus classique
à signaler :
"qu’il n’est pas prêt d’abandonner" où le
"prêt" devrait s'écrire "près", à moins de dire qu'il n'est
pas prêt à abandonner. On est près de quelque chose ou prêt à quelque
chose.
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
Web Design by MangoGem A Division of U.E.G.U.E.G. .Valid XHTML and CSS.