Actualités

"Avorter à 20 ans. Décision intime"

Suite du cycle "Sex and the University", organisé par le centre de planning familial Aimer à l'ULB. Ce mardi 3 mai, c'est le droit à l'interruption volontaire de grossesse qui est mis en avant, avec la projection du film "If These Walls Could Talk" et les témoignages d'anciens et actuels médecins, accueillants et animateurs d'Aimer à l'ULB, pionnière dans la lutte pour le droit à l'avortement. L'événement aura lieu dans la Salle Dupréel. Plus d'infos.

Articles associés

Qui est en ligne ?

Nous avons 38 invités en ligne

Rejoignez-nous

Rejoignez-nous sur FacebookSi vous voulez nous suivre sur Twitter

Statistiques

Membres : 144
Contenu : 1850
Liens internet : 3
Affiche le nombre de clics des articles : 2360258

Rédaction

. Se connecter
Sondage non publié ou quiproquo ? PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Jean-Jacques Bartholomei   
Jeudi, 29 Octobre 2009 18:59

@ RTBF & Vers l'AvenirHier, La Libre Belgique affirmait que la RTBF et Vers l’Avenir auraient passé sous silence un sondage pré-électoral. Une information démentie par ces derniers.

Les semaines précédant les élections régionales de juin 2009, la RTBF et Vers l’Avenir publient de nombreux sondages pré-électoraux. Ceux-ci sont réalisés par l’institut Dedicated Research. Cette série de sondages prédisait une victoire du MR au détriment du PS, ainsi qu’une percée importante d’Ecolo.

La Libre Belgique affirmait, hier, qu’un nouveau sondage, réalisé par le même institut, était venu contredire ces prédictions. RTBF, Vers l’Avenir et Dedicated Research auraient alors décidé de ne pas le publier. « Ça fait trois semaines qu’on annonçait des moins 5 % pour le PS. On n’allait quand même pas changer notre fusil d’épaule » déclarait une source anonyme dans les pages de La Libre.

« Faux », rétorquent les principaux intéressés. Dans un communiqué, la RTBF indique que « l’information est fausse et fermement démentie par les faits ». Selon eux, le sondage dont parle La Libre serait « un sondage interne, propre à Dedicated Research et non destiné à la publication ». Ni la RTBF, ni Vers l’Avenir n’auraient eu vent de ces nouvelles tendances.  Lors du journal de 13h, hier, sur La Première, le directeur de l’information de la RTBF, Jean-Pierre Jacqmin, réagissait : « Je pose un démenti formel, total et ferme. (…)  Nous n’avons jamais eu ces chiffres ». Et d’ajouter, « Je ne sais pas d'où vient le quiproquo. Une mauvaise explication ? ». 

Il y aurait, en fait, deux sondages. Le premier, interne à Dedicated Research, aurait été réalisé via Internet. « Il n'a jamais été question de le publier » confirme Marc Demoulin de Dedicated Research.  Tandis que le second, destiné à la RTBF et Vers l'Avenir, serait un refresh, sorte de vérification de chiffres déjà publiés. Ce dernier n'a, lui non plus, pas été publié, car les résultats « étaient similaires à ceux déjà diffusés », ajoute-t-il.

Pourtant, hier, dans l'article de La Libre, Jean-Pierre Jacqmin déclarait : « C’est l’institut Dedicated Research lui-même qui nous a recommandé de ne pas publier ni évoquer cette seconde vague. Ils nous ont dit qu’il y avait un tel décalage entre les résultats qu’ils ne le sentaient pas. Je n’ai donc fait que suivre la recommandation des véritables experts ».

Difficile de distinguer le vrai du faux. Certains, comme Philippe Mahoux (PS), souhaitent d'interdire les sondages électoraux quarante jours avant le scrutin. Un changement de la législation pourrait, peut-être, éviter ce genre de polémique

 

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
Web Design by MangoGem A Division of U.E.G.U.E.G. .Valid XHTML and CSS.