Actualités

Festival du Court Métrage Etudiant !
Ce samedi 30 avril aura lieu la quatrième édition du "Polycule". Ce Festival du Court Métrage Etudiant, organisé par le Cercle Polytechnique, permet chaque année à une trentaine de jeunes réalisateurs de projeter leurs oeuvres de fiction ou d'animation et d'être jugé par un jury de professionnels des arts de la scène et du cinéma. Cinq prix, allant de 100 à 600 €, récompenseront les plus talentueux. Ouverture des portes de la Salle Dupréel (Bâtiment S) dès 18 heures. Plus d'infos.

Qui est en ligne ?

Nous avons 26 invités en ligne

Rejoignez-nous

Rejoignez-nous sur FacebookSi vous voulez nous suivre sur Twitter

Statistiques

Membres : 144
Contenu : 1850
Liens internet : 3
Affiche le nombre de clics des articles : 2363176

Rédaction

. Se connecter
"Père Ubu" déposera plainte contre son retrait des rayons PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Jonas Legge   
Lundi, 09 Novembre 2009 11:13

Père UbuL’hebdomadaire satirique belge Père Ubu introduira un recours en justice suite à la décision de retirer sa publication des ventes. 

Père Ubu entend faire appel de la décision obtenue sur requête unilatérale, par Abbés Guenned, l’ancien époux de Laurette Onkelinx. Dans un éditorial sur son site internet, l’hebdomadaire précise la raison de cet appel : « pour défendre les valeurs de liberté d’opinion et de presse. »

Vendredi soir, au lendemain de sa parution, le numéro 956 de Père Ubu, est retiré des librairies, sur requête unilatérale, dans une procédure non contradictoire, à la demande de M. Abbès Guenned. La raison : la réédition d'un article, déjà condamné, en 2007, au moment de sa première publication, relatif aux arrestations successives d’Abbés Guenned.

Dans ce même numéro 956, Père Ubu révèle le contenu d’un P.V. faisant suite à l’arrestation de la fille mineure du couple Guenned-Onkelinx. L’adolescente avait été interpelée pour faits de drogue, en octobre dernier, « en compagnie d’un dealer bien connu des services de police », précise l’hebdomadaire, sur son site internet.

On retourne au clash

Selon la Dernière Heure, Laurette Onkelinx aurait déposé une plainte « auprès de l'inspection de la police pour la divulgation du P.V. relatif à l'arrestation de sa fille, ainsi qu'une plainte au pénal contre les médias qui ont abondamment relayé les faits, à savoir les éditions Roularta (Knack), le groupe Sud Presse et Père Ubu. »

Du côté de l’hebdomadaire, on évoque une « perte financière conséquente » suite au retrait de la publication. « De nombreux lecteurs achètent Père Ubu le samedi », a déclaré le responsable de la publication, John Alexander Bogaerts, à l’agence Belga. Ce dernier est conscient d’avoir été condamné en 2007. « Mais s'ils veulent qu'on retourne au clash, on ira, cette fois avec des arguments », a-t-il prévenu, auprès de Belga.

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
Web Design by MangoGem A Division of U.E.G.U.E.G. .Valid XHTML and CSS.