Actualités

Les médias sont-ils libres?

"Les médias sont-ils libres ?", c’est la question à laquelle tenteront de répondre Jean-Jacques Jespers (ancien journaliste et professeur à l’ULB), Michel Collon (journaliste indépendant) et Thierry Fiorilli (éditorialiste-journaliste au quotidien “Le Soir”) au cours d'une conférence-débat ce 26 avril à l’Université Libre de Bruxelles. Plus d'infos

Articles associés

Qui est en ligne ?

Nous avons 89 invités en ligne

Rejoignez-nous

Rejoignez-nous sur FacebookSi vous voulez nous suivre sur Twitter

Statistiques

Membres : 144
Contenu : 1850
Liens internet : 3
Affiche le nombre de clics des articles : 2363194

Rédaction

. Se connecter
Le Forum des médias européens et asiatiques a ouvert ses portes à Moscou PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Jennyfer Fileccia   
Jeudi, 10 Décembre 2009 11:10
 
Le forum des médias européens et asiatiques a ouvert ses portes le 9 décembre à Moscou. Au programme: aborder toutes les questions  actuelles à propos des médias.
 
Organisé pour la première fois en 2006 par l'agence russe d'information internationale RIA Novosti,  ce forum se veut l'occasion d'aborder les problèmes actuels des médias. Il consistera en une série de conférences et de discussions entre des journalistes russes et leurs homologues des anciennes républiques soviétiques. Ceux-ci évoqueront toutes les questions rencontrées par la profession actuellement. Ils discuteront également de la possibilité de mettre en place des projets multimédias communs.
Le forum réunira les représentants de 14 pays d'Asie et d'Europe et près de 140 patrons de médias de l'ex-URSS.
 
Dmitri Medvedev a déclaré lors de l'inauguration qu' un " dialogue doit être constamment mené au sein de la communauté médiatique" et qu'il doit se mener sur la " base de l’égalité en droits, en dehors de toute idéologie". Le président russe a ajouté que les médias européens et asiatiques doivent apprendre à davantage s'écouter et se comprendre afin de " mieux percevoir l’information produite sans idées préconçues".  
 
Pour un journalisme sans influence


A cette occasion, le président de la Fédération internationale des journalistes, Jim Boumelha, a déclaré que " les médias contemporains doivent respecter l’éthique du journalisme même dans les conditions pénibles provoquées par la crise financière mondiale". Les valeurs et les principes journalistiques sont, selon lui, des garants éssentiels de la démocratie dont beaucoup de personnes " oublient aujourd’hui la mission première" parce que la profession est soumise "aux intérêts commerciaux".  La rédactrice en chef de RIA Novosti ,Svetlana Mironiouk , a quant à elle déclaré que les " liens professionnels des journalistes devancent , parfois, les relations politiques et économiques"

 

 

Commentaires
Ajouter un nouveau Rechercher
Ecrire un commentaire
Nom:
Email:
 
Titre:
BBCode:
[b] [i] [u] [url] [quote] [code] [img] 
 
 
Saisissez le code que vous voyez.

3.26 Copyright (C) 2008 Compojoom.com / Copyright (C) 2007 Alain Georgette / Copyright (C) 2006 Frantisek Hliva. All rights reserved."

 
Web Design by MangoGem A Division of U.E.G.U.E.G. .Valid XHTML and CSS.